arsenic

Il y a maintenant quelques mois je vous faisais partager mon questionnement sur l'habitude prise, par les studios hollywoodiens, les auteurs de bande-dessinées et les réalisateurs de série, de représenter le XIXe siècle dans des tons à dominante bleu.
Malgré quelques hypothèses, je n'avais pas trouvé d'explications qui me satisfassent.

Continue reading