ville_morte_1_quai-de-gare

N'avez-vous jamais eu l'impression que d'un seul coup, vous étiez seul ?
Oh, cette impression ne dure pas. En général, on entend rapidement de la circulation, un avion, ou même des passants… Mais cette sensation, aussi fugace soit-elle, transforme la ville en espace mort, trop grand pour nous seul. Car une ville ne vit que par les gens qu'elle abrite. Qu'ils l'entretiennent, ou la détériorent, elle n'a de raison d'être que les gens qui s'y trouvent.

On se demande souvent si un arbre fait du bruit en tombant, si personne le l'entend. Qu'en est-il d'une ville ?

A bientôt

Bruno